La fin du Chrome VI en 2017

Tous les composés du chrome VI figurent à l’annexe XIV du règlement REACH et sont donc soumis à autorisation. Ces composés n’ont pas été choisis par hasard. Seules les substances extrêmement préoccupantes (SVHC) peuvent être inscrites à l’annexe XIV, à l’issue d’un processus défini par le règlement REACH.

Entretien de bâtiment

Le revêtement thermolaqué Mirawall est particulièrement adapté au bâtiment. Sa qualité lui permet de durer de nombreuses années. Quel peut donc être l’intérêt d’entretenir l’enveloppe extérieure d’un bâtiment embelli par nos produits ? Paradoxalement, ce sont les surfaces abritées qui s’encrassent le plus vite car elles ne sont jamais nettoyées naturellement par la pluie.

Rénovation par l’extérieur

La loi de transition énergétique 2015-992 du 17/08/2015 a été promulguée et est entrée en application. Parmi les nouvelles exigences, le texte met l’accent sur la rénovation des bâtiments avec des contraintes quant à l’isolation et aux performances énergétiques. Les retombées économiques dans le bâtiment vont être importantes, des aides financières ont été allouées au dispositif.

Sans chrome

L’utilisation d’un produit cancérigène comme le Chrome Hexavalent pose de nombreuses problématiques quant à ses conditions de mise en œuvre et la santé des travailleurs. Peut-on accepter que les opérateurs prennent des risques à long terme pour leur santé ? Miralu et les entreprises ont un rôle sociétal quant à la santé de leurs employés, la sécurité est une préoccupation quotidienne. Et bascule vers une technologie respectueuse de la santé des opérateurs et de l’environnement.